Un drama, c'est une série japonaise. A ne pas confondre avec les anime (dessins animés) et les mangas (bandes dessinées). Au Japon, les dramas ne durent qu'une dizaine d'épisodes (entre 9 et 12), ils sont diffusés sur une période de trois mois (janvier à mars, avril à juin, juillet à septembre et octobre à décembre) la plupart du temps. Quand ils ont du succès, il peut y avoir une deuxième saison, généralement un an plus tard, voire plus, et dans certains cas, un film. Ce n'est pas comme en Occident où une série dure aussi longtemps que des gens la regardent, et où elle est diffusée sur une année.

On trouve tous les genres : comédies sentimentales, humour, scolaire, dramatique, suspense, policier, etc. Dans la plupart des dramas, il y a de beaux acteurs, pour attirer les spectatrices. Ce n'est pas vraiment comme ici, où on va regarder une série même si les acteurs ne sont pas super canons, je pense à Kaamelott, par exemple. Mais apparemment, au Japon, faut que les acteurs soient beaux. Bon, je peux concevoir... Les scénarios ne sont pas toujours exceptionnels, ils ne font pas toujours preuve d'une grande originalité, donc souvent, c'est le casting qui sauve le truc. Il y a de très bons dramas, certes, mais c'est pas une majorité écrasante.

L'humour japonais est assez différent de celui dont on a l'habitude. Ils font pas toujours dans la finesse. Y a juste à regarder les humoristes japonais... Ils me font penser à des gamins de dix ans qui font les clowns pour attirer l'attention. Personnellement leur humour me dépasse, ils me laissent perplexes, mais les Japonais, apparemment, ça les fait rire. Tant mieux. Il y a souvent de l'humour dans les dramas japonais, mais c'est assez spécial. Faut apprécier le 5ème degré.

Un autre truc qui surprend, au début, c'est qu'on a facilement le réflexe de se dire "Ces deux-là vont finir ensemble", parce qu'en Occident, ils finissent toujours par se trouver quelqu'un, et les relations amoureuses sont présentes dans toutes les séries ou presque. Au Japon, nan nan. C'est pas parce qu'il y a une fille et deux garçons qu'elle va finir avec l'un des deux. On aimerait bien, parfois, pour que ça bouge un peu, mais en général, quand il y a un thème, les relations ne font pas partie du décor. Par exemple, dans une série médicale, les internes ne vont pas forcément trouver l'âme soeur dans l'hôpital.

Y a souvent une morale, aussi. On a perdu l'habitude, depuis La Fontaine, mais là-bas, ils adorent ça. Les longues tirades du gentil personnage qui explique comment il faut faire et ce qu'il faut pas faire... Il arrive que ça puisse gonfler, surtout si c'est trop long, surtout si ça n'apporte rien au scénario directement parce qu'on aurait très bien pu s'en passer, mais je suppose que ça fait mieux ?

Comme pour l'héroïne. Elle est pratiquement systématiquement à baffer. Soit elle est absolument adorable pour que les gens se disent "Comme elle est gentille ! Il faut être comme elle !", ce qui fait d'elle un être vide et absolument inintéressant, soit elle a un peu de caractère et elle se laisse pas faire, mais elle va se battre jusqu'au bout pour ses principes. Oui, l'héroïne est toujours parfaite. Je suis d'accord, y a rien de plus chiant que la perfection. Soit elle est super kawaii et elle fait plein de manières, du genre super pas naturel, soit au contraire elle est très naturelle, pas spécialement jolie, elle fait des grimaces et s'emporte, comme une gamine. Mais on l'aime pour ça, bien évidemment... En gros, on regarde pas un drama pour le personnage féminin, mais peu importe, les dramas sont faits pour les filles, donc ce qui nous intéresse, c'est le mec.

C'est dommage, quand même, en partie. Par exemple, dans Gossip Girl, les filles sont adorablement détestables. Elles sont pas parfaites, elles sont pas des modèles à suivre, mais on les aime quand même, parce qu'elles nous font rire. La conception japonaise du personnage féminin est très différente de la nôtre. Là-bas, faut que la fille soit qualifiable de "bien". Mais j'pense pas que ça aide à s'identifier au personnage, et je suis pas sûre que ça donne envie de les prendre comme modèle non plus, mais bon, je suis pas japonaise, alors je comprendrai probablement jamais.

Les personnages masculins sont bien, par contre, la plupart du temps. Ils ont même le droit d'avoir des défauts ! Et ça empêche pas les filles de les aimer, eh oui. Selon mon humble avis, moins y a de filles dans le drama, mieux il est. Les relations (amicales, hein...) entre mecs sont souvent bien plus intéressantes que les relations amoureuses, parce que les mecs ont le droit d'avoir une vraie personnalité, donc c'est un peu plus complexe, et donc plus constructif, et plus intéressant. Peut-être que c'est pour ça qu'il y a pas toujours des relations amoureuses ?

Un autre truc trop choquant, c'est quand ils passent au stade des relations physiques. Ouah... Je trouve ça atroce. On dirait des ventouses. Le mec colle sa bouche à la fille, et ils bougent plus. Trop romantique. Dans le genre passionné, euh... Ou quand il enlace la fille, elle bouge pas. J'veux bien que les Japonais soient pudiques, mais quand même... Ils ont pas la même approche de l'amour passionné que nous. On va dire ça comme ça. Acceptons les différences pour un monde merveilleux. Y a aussi des acteurs qui embrassent très bien, et où on serait prêtes à tuer pour être à la place de la fille...


Liste_de_dramas°